Vous avez dit « épuisement » ?

Cet article a été publié dans la revue N° 134.

Dans le cadre du dernier conseil syndical, la vie des académies a mis en relief un sentiment d’épuisement professionnel de bien des IEN.
Ce sentiment doit être entendu, compris et ne peut être ignoré ni du SIEN ni de nos responsables.

Cette question est complexe, et s’inscrit sans doute dans un contexte général d’épuisement de notre système éducatif qui a connu depuis des années des régulations budgétaires drastiques, notamment dans les services administratifs, ce qui n’est évidemment pas sans conséquence sur cette situation.

Ce syndrome d’épuisement professionnel, très présent chez les cadres d’entreprises, est analysé par certains thérapeutes autour de trois paramètres qui vont se cumuler progressivement.
Absence de lisibilité sur les objectifs à atteindre et le sens de l’action collective.

Accumulation de tâches à réaliser dans des délais de plus en plus réduits, associée à une volonté de pouvoir y faire face sans faille vis-à-vis de la hiérarchie. La part que prend la messagerie professionnelle (volume et attente d’une réactivité immédiate) dans ce point est souvent identifiée, notamment dans l’une des conséquences de ce point que constitue la détérioration de la vie sociale dans un premier temps (abandon des loisirs en particulier) puis de la vie familiale dans un second temps.

Non reconnaissance de la hiérarchie face à tous ces efforts et sacrifices consentis.

Cette clé de lecture présente un réel intérêt pour comprendre la situation de bien des collègues IEN. Nous pouvons nous inscrire sans hésitation dans ces trois paramètres. Par delà le fait que nous ne pouvons plus nous satisfaire des remerciements vis-à-vis de notre engagement que certains IA prennent encore le temps de nous exprimer, et celui de cette accumulation de tâches que nous constatons tous, dont le sens, l’intérêt et l’urgence peuvent légitiment nous interroger, la question du sens apparaît centrale.

Où allons-nous ? La refondation de l’école fait-elle encore sens dans nos circonscriptions alors que nous l’avons souhaitée sans ambiguïté ? Nous constatons chaque année qu’à chaque changement de recteur, chaque changement d’IA, les priorités changent, les attentes à notre égard changent. Ce qui était vrai hier ne l’est plus… mais le sera de nouveau après-demain.

Ainsi, une des premières attentes à l’heure actuelle serait de clarifier les niveaux de pilotage qui se sont stratifiés pour construire une confusion indéniable, au service d’objectifs nationaux prioritaires explicites.

Au risque de penser que l’IEN peut aujourd’hui « tout faire », à l’heure ou notre loyauté, qui fait l’honneur de notre corps, est trop souvent pesée à l’aune de notre capacité à se montrer servile.

Consultez la revue N° 134

 

Strony internetowe

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

    Activation

    Fields cannot be empty