Petite collecte de contenu du discours fondateur de Périgueux

Prononcé par Monsieur le Président de la République

(15 février 2008)

Les parents portent de l’attention à la qualité de l’éducation de leurs enfants

Accueillir un enfant dans une famille, c’est le plus beau des cadeaux

Nous faisons confiance aux professeurs

Hisser (les enfants) vers la maturité,
... les élever progressivement vers l’âge adulte

... leur apprendre le bon usage de la liberté et de la responsabilité qui va avec

Leur inculquer surtout les savoirs fondamentaux

Apprendre avec succès au cours de leurs études, puis tout au long de la vie

 

Parents : vous avez le droit d’être exigeants

Parce que vous êtes exigeants avec vous-mêmes dans votre tâche d’éducateur

Vous avez le droit de dialoguer avec les maîtres et de coopérer avec eux

Le droit d’attendre de l’école primaire de votre enfant qu’elle soit excellente

Offrir une école

Qui permette d’acquérir effectivement les savoirs

 

Acte de naissance des toutes les Républiques dignes de ce nom

Ecole primaire, inlassable fabrique des citoyens de notre pays

La République renaît et se renouvelle par la grâce de notre école primaire

 

L’école doit l’essentiel à ses maîtres

Faire des citoyens épanouis, engagés dans la vie familiale..

Il faut du métier et du talent pour faire classe aux enfants

Enfants de France

Qui ne sont pas toujours de charmantes têtes blondes

La diversité de la nation, l’affaiblissement de l’autorité des parents

 

Illustration de ce que l’action conjointe de l’Etat et des collectivités locales peut produire de meilleur

 

Le ciment d’une société libre

Qui s’acquiert à l’âge le plus tendre, sous l’autorité d’un maître, à l’ombre du préau protecteur, sur les bancs de l’école primaire

 

Je le dis sans nostalgie aucune

 

L’extraordinaire dévouement des maîtres d’école de ce pays

c’est toujours le même idéal qui s’exprime fait d’autorité et de patience, d’écoute et de fermeté

Chacune des mères, chacun des pères

Apprivoiser les règles de la vie en société

Rendue plus difficile par toutes les forces extérieures à l’école qui brouillent les repères et tendent à détourner nos enfants de la connaissance

Travail anonyme des professeurs des écoles de France acte pédagogique plus complexe

 

Souffrance induite par cette mise en scène quotidienne et publique de l’échec de certains jeunes


La nouvelle école primaire que nous avons conçue

Le temps d’apprentissage sera un temps différencié


Le projet éducatif est un projet de transmission

qui porte sur des valeurs, sur des contenus, sur des connaissances

Le Président de la République s’intéresse aux programmes scolaires

Le discours politique s’est cantonné à des questions d’intendance

moyens, dotations horaires, statut, que sais-je encore.

Des spécialistes, des experts qui rendaient en catimini une copie au ministre

Je dis que cela ne pouvait plus durer

Les programmes scolaires sont un sujet politique et non technocratique

J’ai voulu que l’écriture des programmes ne soit plus la matière de brillantes disputes académiques

Ou le prétexte de querelles entre différentes chapelles de pédagogues

Exigences noyées dans un sabir incroyable et pour tout dure inintelligible


Le vocabulaire est un instrument de liberté

l’orthographe par quoi tout se tient debout

la grammaire qui est le commencement de toute pensée


Remettons de l’école dans l’école


Nous voulons des enfants qui aient en tête et dans le cœur un certain nombre de repères et de valeurs morales

Connaissances ordonnées selon des principes supérieurs

Selon une certaine vision


Crise de l’autorité qui a des sources inscrites dans les fondements mêmes du projet démocratique constitutif de la modernité

 

Autorité sans laquelle il n’y a pas de transmission possible

Il ne peut y avoir devant l’enfant deux discours : celui du professeur et celui des parents

Ce qui est bon et juste

Il n’est plus possible d’escamoter la question de l’autorité au sein de l’école

L’élève a tout à apprendre

Et ne peut être le producteur de connaissances qu’il doit acquérir


Ce n’est pas lui qui peut faire autorité

C’est le savoir qui doit être au centre de la classe


Et donc le professeur qui en est le dépositaire et le transmetteur

 

------------------------------------


On peut apprendre par cœur ce texte, fait de « maximes »


On peut aussi l'organiser, non pas de manière chronologique, mais selon des thèmes à définir :


-    la place des enseignants

-    celle des familles

-    celle de l'enfant, l'élève

-    la place des savoirs, des contenus


-    les références à des crédos


-    la supériorité des adultes, l'infériorité des enfants, écoliers
-    la nostalgie de l'école d'antan

-  ... ... ...

 

On peut aussi identifier quelques caractéristiques du maître d'école qui est ainsi évoqué et en écrire un portrait mobilisateur.


Soyons inventifs...

Joomla Extensions

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.