Fatigue travail

Un peu partout, dans les académies et les départements, nous voyons émerger des symptômes secondaires au Covid-19 tout à fait inquiétants : l’enquêtite aiguë se répand, susceptible d’évoluer vers des formes extrêmes d’obsessionnisme numérique sévère…

 J'm'en vais lui faire une ordonnance, et une sévère...

Caractéristique majeure de cette nosographie spécifique : le vecteur de transmission est parfaitement identifié avec des porteurs « sains » qui appartiennent à la hiérarchie académique de l’Éducation nationale, tandis que les victimes sont les inspecteurs de l’Éducation nationale…

Les exigences excessives des premiers montrent bien la gravité de la maladie et permettent de repérer aisément la population atteinte. Ont ainsi été rapportées des demandes considérées comme prototypiques de formes graves :
- envoyer un courriel le lundi soir à 20h afin de réclamer des éléments d’information demandant des heures de travail pour le lendemain 9h ;
- demander de livrer des masques dans les écoles pendant le week-end, tout en évitant de déranger les directeurs ;
- remplir deux fois par jour des tableaux statistiques, tout en ne négligeant pas d’accompagner les équipes pédagogiques ;
- communiquer oralement des consignes en réclamant des inspecteurs qu’ils signent des documents engageant leur responsabilité…

On constate aussi, assez fréquemment, des comportements d’évitement assez surprenants. Des chercheurs essaient de les décrire et d’en évaluer l’impact. Ils se manifestent toujours à peu près de la même manière et débutent par des déclarations selon lesquelles les responsables locaux ne sont pas à l’origine des demandes, mais que celles-ci « viennent d’en haut ». Suivent alors des stratégies variées allant du « je compte sur vous » au « gare à vous » !

Les victimes de ces comportements qui pourraient être prochainement classées parmi les formes sournoises du harcèlement au travail souffrent d’épuisement et de perte de sens du métier. On voit aussi émerger des formes inquiétantes de défiance à l’égard de l’institution.

Fort heureusement, le traitement de cette maladie est assez simple et produit des effets radicaux. Il suffit simplement de suivre les prescriptions syndicales et de se solidariser localement pour refuser simplement de répondre à toutes ces demandes impossibles à satisfaire. On citera par exemple, la réponse d’un département à une injonction absurde : « Les inspecteurs de l’éducation nationale des circonscriptions du premier degré de … ont le regret de vous informer qu’il est impossible de répondre à l’enquête citée en objet dans les délais demandés. » ; simple, efficace et redoutablement fédérateur. Pour renforcer l’impact d’une telle mesure, il est bien sûr préférable de la formuler sous l’entête du SI.EN UNSA.

Et selon la formule consacrée en cette période : « protégez-vous et protégez les autres ! »…

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.