Cet article a été publié dans la revue N° 134

 

Cela commence par un élève qui  résout un problème de mathématiques, en classe. Vous,  l’inspecteur, vous penchez vers lui et lui demandez pourquoi  il  a fait cette réponse. Le petit vous regarde un instant, un peu interrogatif, saisit sa gomme et efface tout. 

Vous rencontrez la secrétaire départementale du SE qui vous dit « ce n’est pas normal que des enseignants attendent l’inspection la peur au ventre ».Des parents vous téléphonent pour vous dire que tel enseignant n’est pas bon , que  le programme d’histoire n’est pas  traité dans telle classe. D’autres vous soupçonnent de ne pas envoyer de remplaçant volontairement.

Cet article a été publié dans la revue N°134

L’enseignement professionnel a pour vocation d’accueillir et de former les élèves plus fragiles. A cet égard, ce public doit bénéficier de toute l’attention du système éducatif. Ainsi, il convient d’assurer une qualification professionnelle et une culture générale qui permettent à chaque jeune de mener à bien son projet professionnel.

Pour accomplir cette mission, il est nécessaire que la voie professionnelle s’engage dans une démarche de pilotage partagé qui vise à une meilleure cohérence de l’action de l’encadrement.  

Les acteurs légitimes pour piloter un système, une réforme ou des projets sont les corps d’encadrement. Ils assurent au quotidien ce pilotage, chacun selon ses missions et ses prérogatives, avec parfois une concertation plus ou moins importante avec différents acteurs.

Cet article a été publié dans la revue N° 134.

La récente circulaire relative au fonctionnement des RASED (B.O. n°31 du 28 août 2014) nous invite à interroger ce que certains ont appelé la « nébuleuse »  du pilotage exercé par l’IEN. Le RASED, voilà bien un dossier qui pose à différentes échelles la place de la relation de confiance dans le pilotage de l’IEN ! 

Ce texte officiel ne fait qu’affirmer, ou rappeler, que le RASED est piloté par l’IEN. La nouveauté introduite est celle de « pôle ressource », immédiatement adossée à la notion de projet de circonscription. 

Cet article a été publié dans la revue N° 134.

Tout observateur attentif de l’Ecole sait que l’épanouissement et la réussite scolaire de l’enfant découlent pour une part d’un climat relationnel apaisé et coopératif entre les familles et l’école.

Néanmoins, les IEN du Premier Degré observent tous les jours un nombre important de conflits entre familles et professeurs.

Cet article a été publié dans la revue N° 134.

Absent du code de l'éducation, le mot « bienveillance » n'est utilisé que deux fois dans les textes officiels (2001 et 2014) : « Nous voulons une école de la confiance, de l'estime de soi et osons le mot de la bienveillance » (phrase énoncée dans le contexte des résultats aux évaluations PISA qui montrent des élèves stressés, qui ont peur de se tromper dans un univers de compétition). Nous ne voulons pas une école de la baisse des exigences mais une école de la confiance et de la reconnaissance de ce qui fait l'estime de soi. 

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.