Loupe
De nombreux collègues syndiqués nous interpellent pour nous demander quels sont les critères qui permettent d'expliquer les promotions à la hors classe. L'article qui suit permet de faire un point complet sur la question.

 
La question de l’accès à la hors classe soulève toujours de nombreuses interrogations chez les inspecteurs. Il faut dire que la rédaction de la circulaire relative aux promotions, relayée par des déclarations souvent discutables de la hiérarchie locale peuvent conduire à des inquiétudes… ou à des déceptions !

Ainsi, des collègues nous interrogent fréquemment pour essayer de comprendre ce qui a manqué à leur candidature pour être retenu. La question qu’ils posent est clairement celle du « mérite », concept toujours difficile à cerner et qui génère bien des frustrations. Pourtant, ce fameux mérite n’intervient que d’une manière limitée, bien que simultanément critique. En effet, c’est le premier critère mobilisé, celui qui fait qu’un candidat est proposé ou non par le recteur. Précisons tout de suite que cette proposition s’exprime de manière simple et strictement dichotomique, même si elle est fondée sur un avis souvent très détaillé. De manière synthétique les tableaux qui quittent les académies portent une simple mention sur laquelle se mettra en place le travail de lissage au niveau national : un candidat est « proposé » ou « non proposé ». Ces décisions sont discutées dans le cadre des CAPA et les commissaires paritaires peuvent, selon les cas, suivre les avis du recteur ou s’y opposer. Si ces avis ne font pas l’objet d’opposition des commissaires paritaires, celles-ci étant notées au PV de séance, les situations ne sont plus rediscutées au niveau de la CAPN.Cette année, sur les 489 collègues remplissant les conditions pour accéder à la HC, seuls 5 étaient non proposés par leur recteur.Dans un deuxième temps, les 484 collègues proposés ont été classés en fonction de trois critères appliqués successivement : l’ancienneté dans le corps, l’échelon et l’ancienneté dans l’échelon.Le ratio promus/promouvables est fixé à 30%, ce qui permet de déterminer le nombre de promotions envisageables : ici 489 promouvables permettent d’obtenir 147 promotions.Pour le premier critère, les années de recrutement se distribuent de la manière suivante :
année nombre de proposés
2009 61
2010 150
2011 133
2012 140

Il est à noter que l’année de recrutement correspond soit à l’année de concours, soit à l’année de titularisation pour les recrutés par liste d’aptitude, soit à l’année du détachement dans le corps pour les collègues intégrés à l’issue d’un détachement.On voit qu’après sélection des 61 collègues recrutés en 2009, il n’est plus possible de promouvoir que 86 personnes ; pour les 2010, il convient donc de faire appel au second critère : l’échelon. La répartition est la suivante :
échelon nombre de proposés
10 75
9 62
8 13

Il apparaît cette fois que les 75 collègues au 10è échelon pourront accéder à la hors classe et qu’il restera 11 places qui seront prises par les collègues ayant la plus grande ancienneté au 9è échelon.Comme chacun pourra le constater, nous sommes loin des rumeurs et des fantasmes qui peuvent exister pour ces promotions. Ceci étant, il faut bien garder à l’esprit que la transparence que nous connaissons aujourd’hui en matière de critères d’accès à la hors classe a été gagnée au fil du temps et reste une règle encore fragile pour l’application de laquelle nous devons rester vigilants. Cette année, par exemple, nous avons dû rappeler avec force que toute introduction d’un nouveau critère risquait de déséquilibrer gravement les procédures et d’introduire des distorsions préjudiciables à la cohésion du corps des IEN. C’est pourquoi tous les commissaires paritaires se sont opposés fermement à toute classification intégrant une différenciation selon les modalités de recrutement.Les commissaires paritaires du SI.EN UNSA veillent au respect de critères clairs et transparents pour garantir une réelle équité de traitement pour tous les inspecteurs. Ils se tiennent aussi à la disposition des syndiqués pour toute étude de situation particulière.
Joomla Extensions

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.