Stop enquetes

Très facile à mettre en œuvre, l'application Stop-Enquêtes présente le remarquable avantage de limiter le développement du burn-out chez les inspectrices et les inspecteurs. Cette maladie professionnelle en voie de développement est un véritable fléau contre lequel il ne faut pas hésiter à faire preuve de la plus grande fermeté.

 Stop-Enquêtes, pour lutter contre l’épuisement professionnel

Chaque semaine apporte son nouveau lot d’enquêtes à remplir. Dernier avatar en ce domaine, la DGESCO vient de transmettre une nouvelle requête qui ne serait à compléter « que » deux fois par semaine !... Inutile de dire que dans le contexte actuel une telle demande relève pour nous de l’inacceptable. Si nous entendons parfaitement le besoin de disposer d’informations fiables et objectives, il nous semble pertinent d’aller chercher ces informations à la source, c’est-à-dire dans les écoles elles-mêmes. C’est ce que nous avons suggéré à nos interlocuteurs de la DGESCO en précisant que, bien évidemment, les IEN pourraient jouer un rôle de supervision de cette enquête, mais en laissant les directeurs la compléter.

Un conseil pour nos amis de la DGESCO : revoir en partie la page 2 de l'enquête, et tout particulièrement la première question, car il n'est pas certain que tout le monde ait aujourd'hui le sens de l'humour :

Enquete DGESCO

Asterix enquete Web

 

Comment mettre en œuvre Stop-Enquêtes ? C’est très simple. Il suffit de prendre contact les uns avec les autres (en respectant la distance sociale plus ou moins réglementaire) et de décider ensemble de mettre en œuvre un geste barrière tout à fait explicite :

Non enquetes F              Non enquetes H

Vous pouvez aussi compléter le message pour le rendre encore plus explicite en communiquant au recteur ou à l’IA-DASEN un courrier inspiré du modèle ci-dessous :

 

M./Mme le/la (recteur, rectrice, inspecteur, inspectrice d’académie)

 

Les inspectrices et les inspecteurs de l’académie de XX / du département de XX ont le regret de vous faire savoir que leur charge de travail est totalement incompatible avec la complétion de la nouvelle enquête de la DGESCO visant à faire remonter deux fois par semaine les effectifs scolarisés.

 

Nous consacrons toute notre énergie à l’enjeu majeur fixé par le Président de la République : permettre à chaque élève de retrouver le chemin de l’école. Vous n’ignorez pas l’engagement que nécessite un objectif aussi ambitieux ; nous entendons bien faire tout notre possible pour réussir et préférons pour cela éviter de nous disperser vers des missions secondaires. Nous considérons, par ailleurs, que ces informations seront plus aisées à recueillir au plus près des écoles, en sollicitant les directrices et les directeurs.

 

A terme, nous espérons que cette situation aidera notre ministère à prendre une plus claire conscience de la nécessité de doter le premier degré d’un système d’information plus en phase avec les possibilités actuelles des technologies numériques.

 

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.